La peinture bio et ses principales caractéristiques

La peinture bio est aujourd’hui de plus en plus courante, elle fait preuve au fil des années d’un engouement grandissant de la part des utilisateurs. Quelles sont les caractéristiques de fabrication essentielles de ce type de peinture ?

Plusieurs normes et labels pour la peinture dans sa déclinaison bio

Les peintures classiques que sont les phases aqueuses et les phases solvant voient depuis quelques années la montée en puissance d’une variante, la peinture bio. Structurée selon des normes et des labels variés, cette déclinaison biologique des peintures est en effet disponible aujourd’hui dans les rayons des magasins spécialisés ou sur diverses offres proposées sur la toile.

L’on peut ainsi retrouver des peintures bio marquées de la norme NF Environnement. Cette caractéristique signifie par exemple que le produit dispose d’une teneur négligeable en composés organiques volatils (COV) et garantit à l’utilisateur un temps de séchage réduit. Le label Certifié Naturel certifie de son côté l’emploi exclusif de matières premières naturelles surtout non toxiques dans l’élaboration de la peinture bio.

Sur ce site peinture-professionnelle.com, vous pouvez trouver une gamme de peintures écologiques au meilleur prix.

Les particularités de la peinture bio

Pour mériter l’appellation caractéristique « bio », une peinture se doit tout d’abord d’être 100 % naturelle. Il en est ainsi des liants utilisés pour sa composition qui peuvent être de l’huile végétale à base de bois, de ricin ou de lin. Tous les éléments entrant dans la fabrication du produit doivent ainsi être rigoureusement certifiés. La dilution des différents composants doit être naturelle, elle est réalisée avec de l’eau, tandis que la pigmentation doit être exclusivement faite à l’aide d’éléments minéraux.

Outre les conditions citées précédemment, une peinture est dite bio lorsqu’elle est également caractérisée par l’absence de biocides et de siccatifs comme le zirconium, le cobalt ou le plomb.

Les effets de l’utilisation de la peinture bio

Grâce aux contrôles minutieux de ses procédés de fabrication, la peintre bio est produite via une chaîne limitant l’émission de CO2. Parmi ses nombreux bénéfices, l’on peut également citer son impact réduit, voire nul, sur l’atmosphère. La faible teneur des composés organiques volatils présents dans la composition des peintures bio assure en effet cet effet positif sur l’environnement, les COV étant des facteurs importants d’émission de gaz à effet de serre..